Comment estimer mes besoins en termes d’assurances, aujourd’hui et demain ?

Vos premiers pas dans la vie active !

Comment estimer mes besoins en termes d’assurances, aujourd’hui et demain ?

En termes de santé, trois domaines doivent retenir votre attention : les hospitalisations, les soins ambulatoires et les soins dentaires.

Une assurance hospitalisation ? Pour quoi faire ?

Imaginez…Vous êtes victime d’un accident ou avez un malaise et atterrissez à l’hôpital. Qui va payer ? Votre mutuelle prend en charge le remboursement légal. Le reste ? Vous le sortez de votre poche. Si vous n’avez pas d’assurance complémentaire, cela peut parfois faire très mal au portefeuille.

Il existe deux manières de s’assurer pour les frais d’hospitalisation :

  • Vous souscrivez directement une assurance hospitalisation.

Vous trouverez sur notre site web un aperçu des assurances hospitalisation que nous proposons. Vous y trouverez notre gamme qui va de la couverture étendue en chambre individuelle à la couverture intégrale en chambre double.

  • Votre employeur vous propose une assurance hospitalisation collective.

Un avantage extralégal non-négligeable. N’oubliez cependant pas qu’une telle couverture s’arrête si votre contrat prend fin ou si vous partez séjourner à l’étranger pour une longue période.

Que faire ? Vous avez la possibilité de bénéficier d’une assurance aux garanties similaires à titre individuel chez DKV. Si vous avez été affilié à une assurance collective soins de santé de manière ininterrompue pendant 2 ans, vous et les membres de votre famille avez la possibilité de bénéficier de la continuation d’une couverture similaire à titre individuel et ce, sans questionnaire médical. Votre assurance individuelle conserve des garanties similaires. Si vous n’avez pas deux ans d’ancienneté dans votre assurance collective frais médicaux, vous pourrez également demander une continuation de votre contrat à titre individuel, mais en remplissant un questionnaire médical. La nouvelle prime à payer sera celle qui correspond à l’âge que vous avez atteint au moment de la souscription du contrat à titre individuel. N’oubliez pas de soumettre à temps votre demande de continuation de votre police à titre privé à DKV.

Qu’offrent nos assurances hospitalisation :

  • Nous appliquons le principe du système tiers-payant. Une méthode de paiement unique que nous avons conclue avec la plupart des centres hospitaliers en Belgique (la liste des hôpitaux acceptant la Medi-Card® se trouve ici).

Comment ça marche ? Si vous devez être admis à l’hôpital, vous présentez votre Medi-Card® à l’accueil. Nous réglons la facture directement à l’hôpital. Seuls les frais non compris dans vos garanties vous seront refacturés par la suite. Loin de vous les soucis financiers, vous pouvez vous concentrer sur le principal : votre santé !

  • AssurPharma : un service de collaboration entre DKV et de nombreux pharmaciens de Belgique qui vous permet de récupérer plus rapidement vos frais pharmaceutiques. Vous présentez simplement votre Medi-Card® DKV ou votre carte Medi-Card® AssurPharma à votre pharmacien qui à son tour envoie à DKV votre souscription médicale – également appelée « attestation BVAC ».
  • Nos assurances hospitalisation comprennent également l’assistance à l’étranger. Informez-nous dans les 24 heures suivant votre admission à l’hôpital à l’étranger et DKV Assistance règle la facture directement à l’hôpital.

Qu’est-ce qu’une assurance frais ambulatoires ?

De plus en plus de prises en charge médicales se déroulent sans admission à l’hôpital. Cela veut également dire que ces frais ne sont pas pris en compte dans votre assurance hospitalisation. Nous vous proposons l’assurance frais ambulatoires qui rembourse à 80 % les frais tels que les médicaments, les consultations médicales, les verres de lunettes ou les lentilles, les prothèses, les soins infirmiers, la kinésithérapie, la physiothérapie et même les frais homéopathiques, ostéopathiques, d’acupuncture et de chiropractie prescrits par un médecin. Ces frais sont remboursés à 80%, même si votre mutuelle ne les prend pas en charge.

Pourquoi je prendrais une assurance dentaire ?

Un problème aux dents, en plus de faire très mal, peut vous coûter très cher. Les mutuelles ne remboursent qu’une infime partie des frais réels sur base de l’assurance maladie légale. Un traitement d’orthodontie peut facilement se chiffrer en milliers d’euros. N’attendez pas trop longtemps avant de souscrire une assurance soins dentaires chez DKV car cette assurance prévoit certains stages d’attente.

Alors ?

Vous y voyez plus clair ? Sur notre site web, vous trouverez toutes les informations nécessaires. N’hésitez pas à vous adresser à un intermédiaire d’assurances qui connaît comme nul autre l’offre sur le marché : la personne idéale, vu son expérience, pour vous proposer la solution sur mesure qui répond à vos besoins actuels ou futurs. Les prix ? Ils ne diffèrent pas que vous passiez ou non par un intermédiaire.