On n’est plus tout jeune et on commence à le sentir : les maux de dos, les genoux qui craquent. Comment pouvons-nous limiter nos frais médicaux ?

Bienvenue les enfants !

On n’est plus tout jeune et on commence à le sentir : les maux de dos, les genoux qui craquent. Comment pouvons-nous limiter nos frais médicaux ?

Plus on vieillit, plus on voit son médecin, c’est la loi de la nature !

Chaque année, vous soigner vous coûte un peu plus cher.

Nos pays voisins paient moins de leur propre poche pour les soins médicaux, mais nous pouvons protéger notre portefeuille en souscrivant une assurance frais ambulatoires (les frais médicaux qui ne sont pas consécutifs à une hospitalisation).

Non seulement, vous récupérez 80 % des frais pour les médicaments, les consultations médicales (également les spécialistes), les verres de lunettes ou les lentilles et les prothèses, les frais infirmiers, les frais de kiné et de physiothérapie, mais elle intervient également pour les traitements alternatifs tels que l’homéopathie, l’acupuncture, l’ostéopathie et la chiropractie.

 

Notre site internet regorge d’informations utiles. Vous pouvez bien sûr discuter des différentes options avec votre intermédiaire d'assurances. Il connaît votre situation personnelle et peut vous proposer des produits adaptés à vos besoins.